Ce week-end, nous sommes allés à la rencontre de Charlie, un étudiant fraîchement débarqué dans le monde de l’entrepreneuriat et co-fondateur de Morphée, la boîte à sommeil en passe de devenir la nouvelle star régionale. 

 

Une boîte à quoi ? Vous avez bien lu, Morphée, ce petit objet au charme naturel veut être le nouveau compagnon de vos nuits calmes et profondes. Développé avec l’aide de professionnels du sommeil, l’objet diffuse une ambiance sonore afin de de s’endormir plus rapidement. Trois clés permettent de choisir différents thèmes et durées, pour une séance de méditation maison.

Mais au fait, comment Charlie, 22 ans étudiant à l’IAE d’Aix et Guillaume, 40 ans, formateur en stratégies digitales, anciennement journaliste à Canal + avec une entreprise de SPA au Cambodge à son pedigree ont décidé de se lancer dans un tel projet ? “Guillaume proposait une chambre à louer chez-lui, c’est là que tout a commencé. Ancien insomniaque, il a voulu développer son propre produit et grâce au statut d’étudiant entrepreneur, j’ai pu le suivre. On peut dire que le projet est le fruit d’une colocation ! ”.

Malgré leur différence d’âge et d’expérience, les deux compères semblent s’entendre à merveille. Charlie considère même que cette particularité comme un bonus. “C’est une très bonne chose ! On se complète surtout au niveau des compétences. On vient de milieux différents, on possède des réseaux distincts, et puis il faut avouer que monter une entreprise avec quelqu’un de mature nous fait gagner en crédibilité. Pour le reste, on ne ressent pas vraiment de différence. L’âge importe peu finalement. On peut être du genre pantoufles charentaises et vendredi soir devant la télé ou au contraire très actif, aussi bien à 40 ans que 20 ans. Nous, on a en tout cas une super entente.”

 

Morphée sera bientôt distribuée par l’une des enseignes préférées des français

Une fois l’idée trouvée, le projet se lance et remporte déjà le prix “coup de cœur” de Nature & Découvertes lors d’un concours. Un événement qui figure parmi les plus marquants pour la petite entreprise. “Nature et Découvertes était pour nous le distributeur idéal. Il fallait trouver un moyen de les aborder sauf qu’on se voyait mal rentrer dans un magasin et dire “appelez-moi le directeur !”, ça ne se passe pas comme ça. On a alors cherché une solution et nous avons trouvé un concours qui proposait un prix sponsorisé par Nature et Découvertes, nous permettant de pouvoir distribuer le produit depuis leurs magasins. Nous avons fini parmi les trois premiers ! Ca vous conforte énormément dans votre projet quand des gens importants croient en vous !”.

Morphée est donc bien partie pour finir dans de nombreux paquets cadeaux aux couleurs de la boutique, reine des surprises et trouvailles en tout genre. La boite à sommeil semble mine de rien, se frayer un passage entre ses concurrents, qui n’en sont d’ailleurs, pas vraiment. “La concurrence est une bonne chose, ça stimule l’innovation. Il y a sur le marché, plusieurs objets qui répondent à ce besoin (Ndlr : dormir) mais utilisent essentiellement la luminothérapie. Sauf que pour dormir, il faut être sur le dos et les yeux ouverts. Je ne sais pas toi, mais moi je ne dors pas vraiment comme ça ! Nous, nous sommes les seuls à utiliser l’audio. Il existe des applications, mais pas d’objets. Et qui dit applications, dit smartphone !”.

 

Un objet « dé-connecté » au design travaillé

Il faut en effet le préciser, Morphée est un objet “dé-connecté”. Pari osé ou éclair de génie, les deux entrepreneurs en ont fait leur crédo pour une raison évidente : “Ca fait partie de nos valeurs. Nous avons un smartphone comme tout le monde, nous ne sommes pas contre la technologie mais au moment de se coucher, on ne pourrait que recommander de lâcher son téléphone pour trois raisons : la lumière bleue, l’état d’excitation qui est créé et les ondes qu’ils dégagent.”.

Vu comme ça, on a tout de suite moins envie de s’endormir à l’aide d’applications ou d’objets connectés. Outre cette caractéristique, Morphée possède également un détail qui lui confère une forte identité et qui ravira certainement ses propriétaires : son design. Charlie avoue qu’ils ont passé entre 3 et 4 mois de développement et ont réalisé beaucoup “d’allers-retours” avant d’arriver au produit final. Développée avec 4 designers situés à Paris, la boîte à sommeil a émergé du cerveau de ses créateurs sur une planche d’ambiance à l’aide de matières nobles (bois et métal essentiellement) et d’idées en tout genre. Avec celui-ci, l’agence a développé des prototypes qui ont été ensuite testés par des lead users. Ce schéma a dû se répéter plusieurs fois avant d’arriver au produit final qui se voulait être “joli, le genre de chose que l’on a envie de poser dans sa chambre ou d’offrir à quelqu’un. Nous voulions aussi un objet unique, pas d’une enceinte par exemple ou quelque chose qui existait déjà auparavant.”

 

Développer sa start-up à Aix, bonne ou mauvaise idée ?

Avec des prestataires à Paris, les deux entrepreneurs doivent effectuer moultes déplacements vers la capitale dans leur quotidien. Une question nous taraude alors l’esprit : Est ce que, oui ou non, le territoire d’Aix-Marseille est un bon endroit pour monter son entreprise ? Avec entrain, Charlie répond : “C’est super ! Hyper dynamique, il y a plein de structures qui accompagnent les projets de toutes sortes. Ceux qui se plaignent sont bien souvent ceux qui restent assis. Si on se déplace, il y a toujours du monde ! Nous ne sommes donc pas forcés de déménager vers Paris, qui n’est qu’à seulement 3h de train. Bon il faut dire qu’avec les nombreux allers-retours, le train est devenu notre second bureau. Mais ça ne nous pose aucun problème. Et puis entre nous, le climat est quand même idéal ici !”.

 

La petite équipe ne semble donc pas vouloir nous quitter de sitôt. Et cela tombe bien, car il nous tarde de connaître l’évolution de la start-up Aixoise. Pour l’instant, tout va pour le mieux : alors que la distribution de Morphée se fera début 2018, les préventes explosent à seulement une vingtaine de jours avant leur fin et l’entreprise remplit ses objectifs en dépassant ses espérances de 85% !

http://digitalinmed.fr/wp-content/uploads/2017/10/Charlie-2F-Guillaume-les-fondateurs-1-1024x575.pnghttp://digitalinmed.fr/wp-content/uploads/2017/10/Charlie-2F-Guillaume-les-fondateurs-1-150x150.pngMarionEntrepreneuriatAix,entrepreneur,étudiant,French Tech,interview,startupCe week-end, nous sommes allés à la rencontre de Charlie, un étudiant fraîchement débarqué dans le monde de l’entrepreneuriat et co-fondateur de Morphée, la boîte à sommeil en passe de devenir la nouvelle star régionale.    Une boîte à quoi ? Vous avez bien lu, Morphée, ce petit objet au charme...Le e-magazine communautaire digital et tech de la Méditerranée !